Menu Principal
Nous Contacter
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Remember me



Lost Password?

Register now!

Sur le Sahur, l’Imsak et l’Iftar

Publié par salaf le 01/09/2002 15:34:21 (27444 lectures) Articles du même auteur


Sur le Sahur, l’Imsak et l’Iftar


 


 


Jeûner sans prendre le sahur (repas de l'aube)



Question : Une personne est allée dormir avant le sahur pendant Ramadhan en ayant l'intention de prendre le sahur. Mais, il a dormi jusqu’au matin. Son jeûne  est-il correct ou non ?


 


Réponse : Son jeûne est correct parce que le sahur n'est pas une condition de validité du jeûne. Plutôt, il est préférable, en raison de ce que le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Prenez le sahur car il contient une bénédiction. ». Rapporté par Al-Bukhari et Muslim.


Shaykh Ibn Baz


Fatawa Ramadhan - volume 1, p.185, Fatwa n°124;


Al-Fatawa Libni Baz - Kitab Ad-Da'wa, volume 2, p.161


 


 


Aliments préférés pour rompre le jeûne


 


Question : Quels aliments sont préférés pour rompre le jeûne ?


 


Réponse : Le mieux pour rompre le jeûne sont des dattes fraîches et si l’on en trouve pas, des dattes sèches et si l’on en trouve pas, avec de l'eau. Et la preuve pour ceci est le hadith de 'Aisha qui a dit : « Le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) avait l'habitude de rompre son jeûne avec des dattes fraîches et s’il n’en trouvait pas, avec des dattes sèches. S’il n’en trouvait pas, alors avec de l'eau. » Cependant, si rien de cela n'est disponible, alors il est permis de rompre son jeûne avec n'importe quel aliment licite. Et si rien n'est disponible alors il doit simplement faire l'intention de rompre le jeûne.


Shaykh Ibn Jibrin


Fatawa Ramadhan - volume 1, p.187, Fatwa n°126;


Fatawa As-Siyam libni Jibrin – p.15


 


 


Récompense pour le fait de rompre avec des dattes



Question : y a-t-il une récompense à rompre le jeûne  avec ces  aliments préférés ?


Réponse : Celui qui fait cela pour suivre l'exemple du prophète (salallahu ‘alayhi wa salam), a la récompense pour l’avoir suivi. Même si cela est dans les choses libres (mubah) (c'est-à-dire où il n'y a aucune récompense, ou péché attaché à l'action), s'il le suit en cela, alors il est récompensé pour cette action. C’est pourquoi, les savants disent : « Certes, avec la bonne intention, de bonnes habitudes deviennent des actes d'adoration. »


Shaykh Ibn Jibrin


Fatawa Ramadhan - volume 1, p.187, Fatwa n°127;


Fatawa As-Siyam libni Jibrin – p.15


 


 


Le Fajr approche et je dois faire le ghusl et je n'ai pas pris de sahur



Question : Si le temps du Fajr approche pendant Ramadhan et que je dois faire le ghusl, mais qu’il n'y a pas assez de temps pour le faire, et pour manger le sahur, dois-je faire le ghusl et manquer le sahur ou dois-je manger le sahur et retarder le ghusl vers la fin du Fajr ?


 


Réponse : Il est meilleur de prendre le sahur parce que le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « Prenez le repas de l'aube (sahur) car il contient une bénédiction » et retardez le ghusl parce que son temps est complet. Ainsi, si le Fajr est arrivé et que vous n'avez pas fait le ghusl, faites-le et priez et votre jeûne ne sera pas affecté. Il a été confirmé sur l'autorité de 'Aisha et de Umm Salama (radhi-allahu 'anhuma) que : « Lorsque le temps du Fajr était arrivé et que le messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) était en état d'impureté (Junub) après avoir eu des relations avec ses épouses, il faisait le ghusl et jeûnait. » Unanimement reconnu authentique.


Shaykh Ibn Jibrin


Fatawa Ramadhan - volume 1, p.200, Fatwa n°141


 


 


Le soleil ne se couche que tard, quand devons-nous nous rompre notre jeûne ?


 


Question : Nous vivons dans un pays où le soleil ne se couche pas avant 21:30 ou 22:00, quand devons-nous nous rompre notre jeûne ?


 


Réponse : Rompez votre jeûne quand le soleil est couché. Tant que vous avez une nuit et un jour en 24 heures, il est obligatoire que vous jeûniez même si le jour est long.


Shaykh Ibn 'Uthaymin


Fatawa Ramadhan - volume 1, p.212, Fatwa n°155


 


 


Quand rompre le jeûne  dans l’avion ?


 


Question : Quand doit-on rompre le jeûne de Ramadhan pendant le vol ?


 


Réponse : Si quelqu'un est à bord d’un avion pendant les jour de Ramadhan et qu’il jeûne et veut continuer son jeûne jusqu'au coucher du soleil, il ne lui est pas permis de rompre son jeûne avant que le soleil ne soit couché (selon l’endroit où l'avion est dans le ciel).


Et tout le succès est en Allah et que les prières et les salutations soient sur notre prophète Muhammad (salallahu ‘alayhi wa salam), sa famille et ses compagnons.


Fatawa Ramadhan - volume 1, p.214, Fatwa n°158;


Fatawa Al-Lajnah Ad-Da.ima lil-Buhuth Al-'Ilmiya wal-Ifta. - Fatwa n°5468


 


 


J’ai mangé par distraction pendant le jeûne



Question : Je jeûnais, mais j'ai oublié pendant la matinée et j’ai mangé. Alors, j'ai continué mon jeûne. Y a-t-il un péché sur moi ?


 


Réponse : Celui qui mange ou boit par distraction pendant le jeûne doit achever son jeûne, certainement, c’est Allah qui lui a fourni cette nourriture et boisson comme il est mentionné dans le hadith. Allah a pardonné l'erreur et la distraction et ne tient compte à personne jusqu’à ce qu'ils fassent un acte intentionnellement.


Shaykh Ibn Jibrin


Fatawa Ramadhan - volume 1, p.224, Fatwa n°169


 


 


Donner à manger et à boire au jeûneur


 


Question : Pendant Ramadhan l'année dernière (1409/1988), mon mari revenait du travail et quand il est entré à la maison il m'a demandé de lui apporter un verre d'eau pour boire, et je ne lui ai pas rappelé qu'il jeûnait. Je l'ai regardé pour confirmer s'il jeûnait ou pas et il est devenu clair, qu'il avait oublié. Ainsi, j'ai continué à lui apporter le verre d'eau pour boire. Quand il a bu l'eau il s'est rappelé qu'il jeûnait et m'a sermonné pour ne pas lui avoir rappelé cela. Alors, j'ai craint Allah pour cette action. Informez-moi s'il vous plaît et qu’Allah vous récompense.


 


Réponse : Vous avez commis un péché en donnant à votre mari, qui jeûnait, un verre d'eau pour boire. Il vous incombait de lui rappeler le jeûne quand il vous a demandé l'eau. Quant au jeûne de votre mari ce jour, il reste valable, car il a bu l'eau par distraction.


Et tout le succès est en Allah et que les prières et des salutations soient  sur notre prophète Muhammad (salallahu ‘alayhi wa salam), sa famille et ses compagnons.


Fatawa Ramadhan - volume 1, p.225, Fatwa n°171


Fatawa Al-Lajnah Ad-Da.ima lil-Buhuth Al-'Ilmiya wal-Ifta. - Fatwa n°13561


 


 


Fatawas tirées du site fatwa-online.com


Traduit par les salafis de l’Est

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Autres articles
16/07/2013 07:11:02 - la science de la relation à Allah
18/01/2013 08:29:18 - les implications de l'espoir
26/03/2012 19:46:59 - à qui la faute?
26/02/2012 09:26:44 - qui casse paie?
15/02/2012 19:05:33 - la sincérité envers Allah
01/10/2011 11:11:21 - la garde de l'enfant
11/09/2011 07:50:00 - il ne veut pas divorcer
27/03/2011 08:05:03 - halal
19/02/2011 13:24:37 - les preuves intellectuelles
23/01/2011 06:42:45 - le prédicateur sage
13/01/2011 18:58:53 - le fondement de Ahl As-Sunnah
31/12/2010 12:19:36 - l'islam est la sunna
13/12/2010 07:44:28 - les faux prophètes
02/12/2010 11:46:44 - remède contre les doutes
26/11/2010 05:26:13 - cacher ses sentiments
20/11/2010 05:22:54 - plaisirs et désappointements
11/06/2010 15:22:45 - Ibn Al-Jawzî
22/05/2010 12:53:17 - les mérites de la mémorisation du Coran
18/04/2010 12:04:41 - la profusion du mal
12/04/2010 14:20:15 - entre la science et l'acte
Recherche
Top News