Menu Principal
Nous Contacter
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Remember me



Lost Password?

Register now!

L’égarement des qur’anites

Publié par salaf le 01/09/2002 15:34:21 (7784 lectures) Articles du même auteur

 



L’égarement des qur’anites


L’égarement de ceux qui se satisfont du Qur'an à l'exclusion des ahadith
Shaykh Muhammad Nasirud-Din Al-Albani


 


 


C'est une question de regret que selon l'interprétation trouvé dans les travaux de quelques commentateurs et auteurs modernes, qu'il est permis de faire ce qui est exposé dans les deux derniers exemples.


 


["Dans cet exemple, si ce n’était les ahadith, dont certain ont été mentionnés, nous aurions considéré licite ce qu'Allah a rendu illicite par la bouche du saint prophète (sallallahu `alaihi wa sallam) comme les prédateurs et les oiseaux qui ont des serres.


 


Donc dans cet exemple, si ce n’était les ahadith, nous aurions considéré licite ce qu'Allah a interdit par les mots de Son prophète Muhammad (sallallahu `alaihi wa sallam) comme l’or et la soie.


 


C’est pour cela, que certains rapporteurs passés (As-Salaf) disaient  que la Sunna prononce le Jugement du Livre (Al-Qur'an)


 


La consommation des prédateurs et le port de l'or et de la soie en attribuant leur interprétation seulement au Qur'an.


 


Aujourd'hui, une secte existe, appelée Qur'anites qui font des remarques selon leurs caprices et fantaisies; sans chercher l'explication de la Sunna authentique. Ils acceptent et suivent seulement la Sunna qui convient à leurs désirs, le reste ils le rejettent. On rapporte que le prophète Muhammad (sallallahu `alaihi wa sallam) a dit: « Qu’aucun d’entre vous ne s'allonge sur son lit, l'ordre lui vient sur une affaire que je dois accomplir ou non, il dit : je ne sais pas, ce qui est trouvé dans le Livre d'Allah, nous  le suivons. » (At-Tirmidhi).



Selon un autre rapport : « Ce qui est trouvé dans le Livre d'Allah comme étant Haram nous disons que c’est Haram (interdit). Certes on m’a donné le Qur'an et son équivalent avec cela. » Encore, selon un autre rapport : « Ce que le messager d'Allah a interdit, Allah l'a interdit. »


 


C'est une question de regret qu'un savant renommé ait écrit un livre sur la Loi Islamique et son dogme et dans sa préface, il dit qu'il l'a écrit et qu'il a fait référence seulement au Qur'an.


 


Ces ahadith authentiques donnent la preuve que la loi divine de l'islam - As-Shari'a - n'est pas seulement le Qur'an, Mais le Qur'an et la Sunna. Donc, quiconque se tient à une source de référence à l'exclusion de l'autre, ne s’est tenu à aucune des deux, car toutes deux se complètent l'une l'autre.


Allah le très-Haut dit :


 


« Quiconque obéit au messager, obéit à Allah. »



« 
Non ! ... Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence]. » [Sourate An-Nisa : 65]



« 
Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident. » [Sourate Al-Ahzab : 36]



« Ce que le messager vous donne, prenez-le; et ce qu'il vous interdit, abstenez vous-en. » [Sourate Al-Hashr : 7]


 


En rapport avec ce verset, je suis émerveillé par ce qui est rapporté par Ibn Mas’ud (qu’Allah l’agrée) qu’une femme est venue à lui et lui a dit : « Toi qui dis : Que la malédiction d'Allah soit sur Al-Namisat [une femme qui épile ses sourcils ou ceux d'autres, pour qu’ils soient fins, pour chercher la beauté. Un tel acte est interdit. Il est un moyen de changer la création d'Allah] et Al-Mutanamisat [une femme qui demande à d'autres de le faire pour elle] et ceux qui tatouent. » Il dit : « Oui ». Elle dit : « J'ai lu le Livre d'Allah (Al-Qur'an) de son commencement à sa fin, je n'ai pas trouvé ce que tu as dit. » Il lui dit : « si tu l'avais lu, tu l'aurais trouvé. As-tu lu : Ce que le messager vous donne, prenez-le et ce qu'il vous interdit, abstenez-vous-en. » Elle dit : « Certainement ». Il dit : « J'ai entendu le messager d'Allah (sallallahu `alaihi wa sallam) dire : « Que la malédiction d’Allah soit sur Al-Namisat. » (Al-Bukhari et Muslim)


 


 


Article tiré du site allaahuakbar.net


Traduit en français par les salafis de l’Est

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Autres articles
16/07/2013 07:11:02 - la science de la relation à Allah
18/01/2013 08:29:18 - les implications de l'espoir
26/03/2012 19:46:59 - à qui la faute?
26/02/2012 09:26:44 - qui casse paie?
15/02/2012 19:05:33 - la sincérité envers Allah
01/10/2011 11:11:21 - la garde de l'enfant
11/09/2011 07:50:00 - il ne veut pas divorcer
27/03/2011 08:05:03 - halal
19/02/2011 13:24:37 - les preuves intellectuelles
23/01/2011 06:42:45 - le prédicateur sage
13/01/2011 18:58:53 - le fondement de Ahl As-Sunnah
31/12/2010 12:19:36 - l'islam est la sunna
13/12/2010 07:44:28 - les faux prophètes
02/12/2010 11:46:44 - remède contre les doutes
26/11/2010 05:26:13 - cacher ses sentiments
20/11/2010 05:22:54 - plaisirs et désappointements
11/06/2010 15:22:45 - Ibn Al-Jawzî
22/05/2010 12:53:17 - les mérites de la mémorisation du Coran
18/04/2010 12:04:41 - la profusion du mal
12/04/2010 14:20:15 - entre la science et l'acte
Recherche
Top News