Menu Principal
Nous Contacter
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Remember me



Lost Password?

Register now!

Palestine, Tchétchénie, Cachemire…

Publié par Anonymous le 12/01/2009 10:48:12 (16793 lectures) Articles du même auteur


Palestine, Tchétchénie, Cachemire…

Règle 20
Ils croient en ce qui est mentionné dans le Coran comme Loi universelle d’Allah dans la Création et la Législation, dans la Parole d’Allah : « Si une blessure vous atteint, [sachez que] le peuple (ennemi) a subi aussi pareille blessure. Ainsi faisons-Nous alterner les jours (bons et mauvais) parmi les gens, afin qu’Allah reconnaisse ceux qui ont cru, et qu’Il choisisse parmi vous des martyrs - et Allah n’aime pas les injustes »


Il y a dans le fait que les croyants soient parfois éprouvés par le triomphe de leur ennemi, sa domination et sa victoire sur eux, une grande sagesse que seul Allah connaît en détails. Parmi celle-ci :

Faire apparaître leur servitude et humilité devant Allah, leur déférence et besoin devant Lui, et leur demande de secours contre leurs ennemis. S’ils étaient perpétuellement secourus, dominateurs et victorieux, ils seraient méprisants et mauvais, et si au contraire ils étaient perpétuellement dominés, vaincus et battus par leurs ennemis, la religion n’existerait pas, et la vérité n’aurait pas de nation. Ainsi, la sagesse du plus Sage des sages implique qu’Il les fasse évoluer entre la victoire et la défaite. Lorsqu’ils sont vaincus, ils implorent leur Seigneur et reviennent à Lui, se soumettent, s’humilient et se repentent à Lui ; et lorsqu’ils remportent la victoire ils établissent Sa religion et Ses rites, commandent le bien et interdisent le mal, combattent Son ennemi et secourent Ses alliés.

S’ils étaient perpétuellement secourus, victorieux et dominateurs, se mêlerait à eux celui dont le but n’est pas la religion et le suivi du Messager (salallahu ‘alayhi wasalam), mais ne fait que se lier à celui qui détient domination et puissance. Et s’ils étaient perpétuellement dominés et vaincus, personne ne se joindrait à eux. Ainsi, la sagesse divine implique qu’ils aient parfois un État pour eux et parfois contre eux, et qu’ainsi on puisse distinguer celui qui vise Allah et Son Messager de celui qui ne vise que ce bas monde et le rang.

Allah aime que Ses serviteurs complètent leur servitude dans la facilité et la difficulté, dans la sécurité et l’épreuve, dans la domination et l’oppression. Allah demande à Ses serviteurs une servitude conforme aux deux situations, qui ne se réalise que par elles, et sans lesquelles le cœur ne peut être sur la voie droite, de la même manière que le corps a besoin de la chaleur et du froid, de la faim et de la soif, de la fatigue et de l’élévation, et de leur contraire. Ces souffrances et épreuves sont une condition pour atteindre la perfection humaine et la rectitude qu’on lui demande, et il n’y a pas de cause sans conséquence.

Le fait qu’Allah les éprouve par la domination de leur ennemi les purifie, les épure et les assainit, comme Allah le dit concernant la sagesse de la domination des mécréants sur les croyants au jour de la bataille de Uhud : « Ne fléchissez pas, ne vous affligez pas alors que vous dominez, si vous êtes de vrais croyants. Si une blessure vous atteint, [sachez que] le peuple (ennemi) a subi aussi pareille blessure. Ainsi faisons-Nous alterner les jours (bons et mauvais) parmi les gens, afin qu’Allah reconnaisse ceux qui ont cru, et qu’Il choisisse parmi vous des martyrs - et Allah n’aime pas les injustes – et afin qu’Allah purifie et éprouve ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants. Pensez-vous entrer au Paradis sans qu’Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et qui sont endurants ? Bien sûr, vous souhaitiez la mort avant de la rencontrer. Or vous l’avez vue, certes, tandis que vous regardiez ! Muhammad n’est qu’un messager – tout comme les messagers qui l’ont précédé. S’il venait à mourir, ou s’il était tué, feriez-vous marche arrière ? Quiconque retourne sur ses pas ne nuit en rien à Allah ; et Allah récompensera les reconnaissants. » (Âl cImrân, v.139-144)

Allah a mentionné plusieurs formes de sagesses pour lesquelles les mécréants les ont dominés, après qu’Il les ait affermis, renforcés et leur ait annoncé qu’ils seraient supérieurs en raison de ce qu’on leur a accordé comme foi. Et Il les a réconfortés en leur disant que si une blessure les atteignait dans Son obéissance et l’obéissance à Son Messager, alors une blessure a atteint leurs ennemis dans l’inimitié qu’Il leur voue, ainsi que Son Messager. Puis Il les informa que par Sa sagesse, Il fait alterner les jours bons et mauvais parmi les gens, et fait que chacun d’eux en reçoive une part, comme la subsistance et l’existence. Puis Il les informa qu’Il a fait cela pour connaître les croyants parmi eux, et Il connaît toute chose avant et après son existence, mais Il a voulu les connaître alors qu’ils sont existants et témoins, connaissant ainsi leur foi dans les faits. Puis Il les informa qu’il voulait prendre parmi eux des martyrs, car le martyre est un degré élevé et un haut rang auprès d’Allah qui ne peut être atteint que par le combat sur Son sentier. Ainsi, sans la domination de l’ennemi, le rang du martyre ne pourrait être atteint alors qu’il est une des choses les plus aimées d’Allah et les plus utiles pour le serviteur. Puis Allah a mentionné qu’Il voulait purifier les croyants, c’est-à-dire les purifier de leurs péchés par le repentir et le retour vers Lui, et leur pardonner leurs péchés par la domination de l’ennemi. Mais malgré tout, Il montre qu’Il veut anéantir les mécréants pour leur tyrannie, transgression et inimitié lorsqu’ils sont secourus. Puis Il a réprouvé leur attente et supposition qu’ils entreraient au Paradis sans combat ni patience. Il a montré que Sa sagesse rejetait cela, et qu’ils n’y entreraient que par le combat et la patience, et s’ils étaient perpétuellement secourus et victorieux, personne ne les aurait combattus, et ils n’auraient pas été éprouvés par un mal de leurs ennemis sur lequel ils doivent patienter. Ce sont là quelques-unes des sagesses dans la domination et la victoire de leur ennemi sur eux parfois. » [Ighâthah Al-Lahfân (2/191)]

« Pour ce qui est de la victoire, Allah peut parfois soumettre les croyants aux mécréants, de même qu’Il soumet les mécréants aux croyants, comme ce fut le cas pour les Compagnons du Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) avec leur ennemi. Mais la bonne fin appartient aux pieux, car Allah dit : « Nous accorderons Notre victoire à Nos Messagers et à ceux qui croient, dans la vie présente tout comme le jour où les témoins [les anges] se dresseront (le Jour du Jugement). » (Ghâfir, v.51)

S’il y a une faiblesse chez les musulmans et que leur ennemi les domine, cela est dû à leurs péchés et fautes, soit par leur négligence dans l’accomplissement des obligations apparentes et cachées, soit par leur transgression des limites apparentes et cachées. Allah dit : « Ceux d’entre vous qui se sont détournés en vous abandonnant, le jour où les deux armées se rencontrèrent, c’est seulement le Diable qui les a induit en erreur, à cause d’une partie de leurs péchés. » (Âl ‘Imrân, v.155)

« Alors qu’un malheur vous atteint – tandis que vous aviez infligé le double à vos ennemis (à la bataille de Badr) - vous dites : « D’où vient cette défaite ? » Alors réponds-leur : « Elle vous vient de vous (vos propres péchés). » » (Âl ‘Imrân, v.165)

« Allah fait triompher ceux qui soutiennent Sa religion. Allah est assurément Fort et Puissant. Ceux qui, si Nous leur donnons la puissance sur terre, accomplissent la prière, acquittent la Zakât, ordonnent le bien et interdisent le mal. Cependant, l’issue finale de toute chose appartient à Allah. » (Al-Hajj, v.40-41) » [Majmû’ Al-Fatâwâ (11/645)]

Le Coran a également indiqué comment résoudre trois problèmes parmi les plus subis par les gens en tout lieu parmi ceux qui s’affilient à l’islam. Et par ces trois problèmes, Il en indique des autres :

Premier problème : La faiblesse des musulmans partout dans le monde, en nombre et en arme pour affronter les mécréants. Le Coran a indiqué la solution à ce problème de la voie la plus droite et la plus juste et a montré que le remède à cette faiblesse dans la lutte contre les mécréants était l’orientation sincère vers Allah et le fait de ne s’attacher qu’à Lui, la force de la foi en Lui et la confiance placée en Lui, car Allah est Fort et Puissant, Dominateur sur toute chose. Ainsi, celui qui fait réellement partie de Son parti ne peut être vaincu par les mécréants, quelle que soit leur force. Parmi les preuves qui montrent cela est que lorsque les mécréants ont infligé aux musulmans ce grand blocus militaire lors de la bataille des coalisés mentionné dans la Parole d’Allah : « Quand ils vinrent à vous, en amont comme en aval, quand les yeux étaient révulsés et les cœurs remontaient dans les gorges et que vous aviez au sujet d’Allah toutes sortes de mauvaises pensées… Les croyants furent alors éprouvés et violemment secoués. » (Al-Ahzâb, v.10-11)

Le remède fut celui que nous avons mentionné. Regarde donc la dureté de ce blocus militaire et la force de son impact sur les musulmans, alors qu’à ce moment la terre entière avait rompu tout lien avec eux, aussi bien politiquement qu’économiquement. Si tu connais cela, sache que le remède qu’ils ont opposé à cette situation terrible, et la solution qu’ils ont apporté à ce grand problème est ce qu’Allah a mentionné dans sourate Al-Ahzâb par Sa Parole : « Et quand les croyants virent les coalisés, ils dirent : « Voilà ce qu’Allah et Son messager nous avaient promis ; Allah et Son messager disaient la vérité. » Et cela ne fit qu’accroître leur foi et leur soumission. » (Al-Ahzâb, v.22)

Cette foi parfaite, cette immense soumission à Allah et la confiance en Lui furent les solutions à ce grand problème, et le Coran a mentionné les résultats de ce remède dans la Parole d’Allah : « Ainsi, Allah a renvoyé les mécréants, la rage au coeur, sans qu’ils n’aient rien pu obtenir, et Allah a épargné aux croyants le combat. Allah est Fort et Il est Puissant. Et Il fit descendre de leurs forteresses ceux, parmi les Gens du Livre, qui les avaient soutenus, et jeta l’effroi dans leurs cœurs. Vous mites à mort une partie d’entre et eux et firent les autres prisonniers. Il vous fit hériter de leur terre, demeures et biens, ainsi que d’une terre que vous n’aviez point foulée. Et Allah est Capable de toute chose. » (Al-Ahzâb, v.25-27)

Ce par quoi Allah les a secourus contre leur ennemi, et par quoi ils n’espéraient pas être secourus, furent les anges et le vent. Allah dit : « Ô vous les croyants ! Rappelez-vous le bienfait qu’Allah vous a accordé lorsque des troupes vinrent à vous puis que nous leur envoyâmes une tempête et des troupes que vous ne voyiez pas. » (Al-Ahzâb, v.9)

Lorsqu’Allah vit chez ceux qui ont conclu le pacte de Ar-Ridwân cette sincérité parfaite, Il mentionna leur sincérité en un nom équivoque dans Sa Parole : « Allah a agréé les croyants lorsqu’ils t’ont prêté serment d’allégeance sous l’arbre. Il a su ce qu’il y avait dans leurs cœurs » (Al-Fath, v.18)

C’est-à-dire comme foi et sincérité, et le résultat en fut ce qu’Allah mentionna dans Sa Parole : « Il vous promet aussi un autre butin que vous ne pouviez remporter jusque-là et qu’Allah a embrassé de Sa puissance, car Allah est Capable de toute chose. » (Al-Fath, v.21)

Allah a donc montré clairement dans ce verset qu’ils ne pouvaient le remporter jusque là, mais qu’Allah l’a embrassé de Sa puissance et leur a permis de le remporter. C’est là un résultat de la force de leur foi et l’intensité de leur sincérité.

Deuxième problème : La domination des mécréants sur les croyants par les meurtres, les blessures et toutes formes de torts, alors que les musulmans sont sur la vérité et les mécréants dans le faux. Cette question a également posé problème aux Compagnons du Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam), et Allah leur a répondu à ce sujet et en a indiqué les causes d’une réponse divine récitée dans Son Livre. Lors des évènements de la bataille de Uhud, l’oncle et le cousin du Messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wasalam) furent tués et exposés, et on tua d’autres Muhâjirîn, ainsi que soixante-dix Ansars. Le Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam) lui-même fut blessé, sa lèvre fendue, une de ses canines brisée, et il fut blessé au visage. Cela posa problème aux musulmans qui dirent : « Comment les polythéistes peuvent-ils nous causer du tort, alors que nous sommes sur la vérité et eux dans le faux ? » Allah révéla alors Sa Parole : « Alors qu’un malheur vous atteint – tandis que vous aviez infligé le double à vos ennemis (à la bataille de Badr) - vous dites : « D’où vient cette défaite ? » Alors réponds-leur : « Elle vous vient de vous (vos propres péchés). » » (Âl ‘Imrân, V.165)

La Parole d’Allah : « Elle vous vient de vous (vos propres péchés). » est une parole générale qu’Il a détaillée lorsqu’Il dit : « Et Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche, jusqu’au moment où vous avez fléchi, où vous vous êtes disputés à propos de l’ordre donné, et vous avez désobéi après qu’Il vous eut montré (la victoire) que vous désiriez ! Il y avait parmi vous certains qui désiraient la vie d’ici bas et d’autres qui désiraient l’au-delà. Puis, Il vous a fait reculer devant eux, afin de vous éprouver. » (Âl ‘Imrân, V.152)

Cette réponse divine montre donc clairement que la cause de la domination des mécréants sur les musulmans est le fléchissement des musulmans, leurs disputes leur désobéissance à l’ordre du Prophète (salallahu ‘alayhi wasalam), et la volonté de certains d’entre eux d’obtenir les biens de ce bas monde qu’ils ont préféré à l’ordre du Messager (salallahu ‘alayhi wasalam). Et quiconque connaît l’origine de la maladie en connaît le remède.

Troisième problème : La divergence des cœurs qui est la plus grande des causes de la situation de la Communauté musulmane, car elle implique le fléchissement, la perte de la force et du pouvoir, comme Allah dit : « Obéissez à Allah et à Son messager, et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez patients, car Allah est avec les patients. » (Al-Anfâl, v.46)

Ainsi, tu vois la société musulmane aux quatre coins du monde se vouer entre eux inimitié et haine, et si certains se traitent avec courtoisie, il n’échappe à personne qu’il s’agit de complaisance, et que ce qui se cache dans les pensées est à l’opposé. Allah a montré dans sourate Al-Hashr que la cause de cette maladie dont le mal s’est étendu est le manque de raison, ainsi Il dit : « Tu les crois unis, alors que leurs cœurs sont divisés, car ce sont des gens qui ne raisonnent pas. » (Al-Hashr, v.14)

Nul doute que le mal du manque de raison qui atteint la société musulmane affaiblit sa conception de la réalité, sa distinction de la vérité du faux, du profitable et du nuisible, du bon et du mauvais. Et il n’y a qu’un seul remède qui consiste à s’éclairer de la lumière de la Révélation, car la lumière de la Révélation fait vivre celui qui était mort, elle illumine la voie de celui qui s’y attache, lui faisant voir la vérité et le faux comme tels, ce qui est bénéfique et nuisible comme tels. Allah dit : « Celui qui était mort et que Nous avons ramené à la vie, lui attribuant une lumière grâce à laquelle il marche parmi les gens » (Al-An’âm, v.122)

« Et cramponnez-vous tous ensemble au câble d’Allah et ne vous divisez pas. Et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d’un fossé du feu de l’Enfer, c’est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés. » (Âl ‘Imrân, v.103) » [Adwâ’ Al-Bayân (3/50)]

Source : Al-Isbâh

Traduit et publié par les salafis de l’Est

Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Autres articles
16/07/2013 07:11:02 - la science de la relation à Allah
18/01/2013 08:29:18 - les implications de l'espoir
26/03/2012 19:46:59 - à qui la faute?
26/02/2012 09:26:44 - qui casse paie?
15/02/2012 19:05:33 - la sincérité envers Allah
01/10/2011 11:11:21 - la garde de l'enfant
11/09/2011 07:50:00 - il ne veut pas divorcer
27/03/2011 08:05:03 - halal
19/02/2011 13:24:37 - les preuves intellectuelles
23/01/2011 06:42:45 - le prédicateur sage
13/01/2011 18:58:53 - le fondement de Ahl As-Sunnah
31/12/2010 12:19:36 - l'islam est la sunna
13/12/2010 07:44:28 - les faux prophètes
02/12/2010 11:46:44 - remède contre les doutes
26/11/2010 05:26:13 - cacher ses sentiments
20/11/2010 05:22:54 - plaisirs et désappointements
11/06/2010 15:22:45 - Ibn Al-Jawzî
22/05/2010 12:53:17 - les mérites de la mémorisation du Coran
18/04/2010 12:04:41 - la profusion du mal
12/04/2010 14:20:15 - entre la science et l'acte
Recherche
Top News